Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En septembre 1973 sort le cinquième album du groupe de rock progressif GENTLE GIANT, intitulé In A Glass House. Il suit l’album Octopus particulièrement réussi et salué par la critique. En 1973, le groupe est constitué de cinq musiciens multi-instrumentistes doués et chevronnés dont certains ont une formation classique. Cette même année, le départ soudain de Phil Shulman, l’un des trois frères fondateurs du groupe et parolier essentiel, déstabilise la formation. C’est dans ce contexte que l’album In A Glass House est enregistré (en juillet 1973), un album jugé trop expérimental qui sera refusé par le distributeur américain Capitol : pas assez vendable, « pas assez commercial ». Pourtant l’album importé aux USA après sa sortie en GB, sera vendu à 150 000 exemplaires, ce qui en fera une des meilleures ventes du groupe.

Gentle-Giant---In-a-glass-house---front.jpgAutour de l'album

C’est un album-concept sur le thème de l’aliénation, de l’enfermement : « les gens qui vivent dans des maisons de verre ne devraient pas jeter des pierres ». La couverture de la pochette en noir et blanc figure bien l’ambiance austère de l’album qui commence et se termine par le bruit du verre brisé.

La musique est complexe et sophistiquée dans le bon sens du terme, une musique à la fois folk, rock, médiévale et jazzy qu’il  faut écouter plusieurs fois avant de l'apprécier pleinement.

L’album a une structure particulière : chaque face est composée de deux titres assez longs encadrant un titre plus court et apaisant. Les quatre longs titres se caractérisent par de nombreuses ruptures de rythmes et des variations mélodiques et harmoniques impromptues avec un certain art de la dissonance. On n’y trouve des riffs hard rock, des chœurs médiévaux, des passages plus symphoniques ou d’autres plus jazzy.

 

Quelques commentaires sur les titresGentle-Giant---In-A-Glass-House---Back.jpg

The Runaway : le premier titre commence par un bruit de verre brisé qui se transforme en rythme musical. Ce procédé rappelle le bruitage des pièces de monnaie et des caisses enregistreuses du célèbre Money des PINK FLOYD ou Tubular Bells de MIKE OLDFIELD avec la prestation musicale des cloches en début et fin de la 1ère partie.

Un morceau où la musique électronique n’est pas en reste alternant avec chœurs médiévaux et riffs de guitare. A  noter les très belles percussions à partir de 5mn.

An Inmates Lullaby : le deuxième morceau court et calme est assez austère et répétitif : il est basé sur les claviers et les chants en canon monastiques.

Way of Life : ce troisième titre assez dissonant est très différent des deux autres graves et mystérieux par son ambiance légère et « funky » en première partie avec un thème mélodique un peu répétitif. Puis en deuxième partie (à 2mn 30) arrive une ambiance musicale Renaissance plus agréable. Enfin un long final répétitif et lassant de 6mn10 à 7mn 50.

Experience :  c’est un beau titre de folk-rock  médiéval/Renaissance avec une reprise en fin du thème musical central. Belles prestations de violon et de guitare électriques avec superbes solos.

A Reunion : une ballade avec violon en avant plan.

In a Glass house : un titre complexe très rock, voir hard-rock, où alternent de bons solos de guitare électrique et des violons enfiévrés sur fond de claviers discrets. Final de bris de verre.

Si Octopus, sortie en 1972, est le meilleur album de GENTLE GIANT, l’album suivant In A  Glass House, plus expérimental (donc plus difficile à écouter) et plus rock, est quand mêe globalement assez réussi.

En 2004 est sorti une version de l’album avec deux enregistrements live de 1973 en bonus.

 

Jaime Prog

 

Musiciens

Derek Shulman - Chant, saxophone alto et soprano

Gary Green - Guitare 6 et 12 cordes, flûte alto, mandoline et percussion

Kerry Minnear - Clavier, chants, flûte et percussion

Ray Shulman - Basse, violon, guitare acoustique, percussion et chant

John Weathers - Batterie et percussion

 

Titres

Ils sont tous écrits et composés par Ray Shulman et Kerry Minnear.

Face 1

The Runaway - 7:15

An Inmates Lullaby - 4:39 

Way of Life - 8:04

 

Face 2

Experience - 7:50

A Reunion - 2:11

In A Glass House - 8:09

J’ai choisi:

The Runaway

Way of Life 

Experience

In A Glass House

Tag(s) : #L'apogée

Partager cet article

Repost 0