Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 11 mai 1073 sort Tubular Bells, premier album de MIKE OLDFIELD, jeune musicien anglais talentueux de 19 ans, multi-instrumentiste (1). Le succès est au rendez-vous bien au delà des espérances avec 56 semaines en tête des ventes: ce sera aussi le premier album du tout jeune distributeur de disques Virgin dont la croissance sera boustée par sa vente à des millions d'exemplaires. Dès 1971, alors qu'il n'avait que 17 ans, MIKE OLDFIELD commence à se consacrer à son projet avec de nombreux thèmes déjà écrits qu'il enregistre dans une démo (2).


Tubular-Bells-Cover-1973--.jpgfleche 715L'album se compose deux longues parties symphoniques (une pour chaque face du vinyle) entièrement instrumentales, mis à part les choeurs et voix. La musique est d'une grande richesse et d'une grande inventivité. Le thème du début (face A) joué avec un glockenspiel (instrument de percussion à lames de métal avec sonorité de carillon)) très répétitif et inquiétant a été repris pour le film l'Exorciste, sorti la même année. Ce qui a contribué à l'audience de l'album.

 

Les thèmes très divers s'enchaînent harmonieusement. La musique de genre très progressif se réfère à l'école répétitive de Philip Glass, faite de structures récurrentes avec variantes. Elle se caractérise aussi par:

- une superposition de mélodies dont une en arrière fond.

- des changements de rythmes parfois violents (riffs de guitare électrique à 6mn sur la face A, et basses graves à partir de la 14ème mn);

- des alternances de plages calmes et apaisantes ( guitare acoustique, mandoline, flûte, carillons, cloches tubulaires, divers sons électroniques) avec d'autres agressives (guitare basse, percussions, guitare électrique,...)

- des montées en puissances avec percussions graves (à 11m40 sur la face B) et superbes riffs de guitare (à 14mn et 16mn, face B).

Les voix se font aussi entendre tantôt avec des choeurs harmonieux (en milieu et fin de la face A), tantôt avec un son guttural effrayant (à la 15ème mn , face B), assez proche du Death metal des années 80/90! Enfin à 19mn 50 en fin de la face A, une voix présente les différents instruments de musique ("grand piano, ….").

Les deux parties de l'album se différencient au niveau des thèmes : la partie 1 (face A) est complexe avec un grand nombre de thèmes brefs et entremêlés; la partie 2 (face B) est constituée de seulement cinq grands thèmes ou mouvements bien distincts :

- d'abord une jolie ballade bucolique avec mandoline et guitares acoustiques;

- à 8mn changement avec transition de choeurs puis ensemble de guitares électriques qui donnent un effet de cornemuse avec violes (musique de style celtique);

- à 11mn 40 changement de rythme avec percussions graves, voix gutturales sur fond de piano puis sur guitares électriques, hurlements de loups et violons, etc... ;

- à 16mn 30 retour à une ballade avec harmonie de nappes d'orgue et de guitares électrique et acoustique au rythme assez lent;

- enfin à 21mn40 final avec accélération de rythme montant crescendo avec un thème de musique irlandaise traditionnelle The Hornpipe The Sailor  (danse de marin).

 

Tubular Bells est un album essentiel dans l'histoire du rock progressif. MIKE OLDFIELD y dévoile avec éclat ses talents, sa virtuosité et une maturité étonnante à 19 ans!

C'est son premier et son plus grand succès qui le marquera toute sa vie puisqu'il fera plusieurs versions différentes de l'album : Tubular Bells II en 1992, Tubular Bells III en 1998, Tubular Bells 2003, pour le 30ème anniversaire, version remastérisée de l'originale de 1973 avec une technologie moderne. 

La cloche tubulaire qui figure sur belle couverture de la pochette, de style surréaliste, deviendra le logo de la musique de MIKE OLDFIELD.


Notes : 

1 - Voir l'article sur TODD RUNDGREN, un autre multi-instrumentiste talentueux.

2 - La démo de 1971 a été éditée en bonus sur le DVD audio de Tubular Bells 2003 et sur l'édition Tubular Bells Digital Box Set de 2009.

 

Jaime Prog

 

fleche 715Musicien multi-instrumentiste

Mike Oldfield: piano, glockenspiel, orgue Farfisa, guitare basse, guitare électrique, speed guitare, taped motor drive amplifier, mandoline, guitares fuzz, percussion, guitare acoustique, flageolet, honky tonk, orgue Lowrey, cloches tubulaires (tubular bells), timbales , piltdown man, orgue hammond, guitare espagnole, chœur moribond.

 

Musiciens additionnels:

Jon Field : flûtes

Lindsay Cooper : string basses

Steve Broughton : batterie

Choeurs:

Nasal Choir, Mundy Ellis, Sally Oldfield, Manor Choir

 

fleche 715Titres

Face A

part 1 - Tubular Bells, Part 1 – 25:36

 

Face B

part 2 - Tubular Bells, Part 2 – 23:20

 

Voici  trois extraits puis les parties 1 et 2 entières:

le thème de The Exorciste (début face A)

le thème final de la face A

The Hornpipe The Sailor, thème final de la face B

Part 1 (face A)

Part 2 (face B)

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0