Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le célèbre album de PINK FLOYD ( le huitième album studio) , Dark Side of The Moon, sort le 10 mars 1973 mais les chansons avaient été conçues dès le début de l'année 1972 et jouées dans de nombreux concerts en Europe et aux USA. L'enregistrement s'est étalé de juin 1972 à janvier 1973 avec remaniement des titres par des aller-retours concerts/studios très programmés. Ainsi le groupe anglais a pu travailler à la perfection à la fois la musique et les paroles.

   C'est un album-concept centré sur les questions philosophiques que se pose l'êtreDark-side-of-the-moon---recto.jpg humain autour du sens de la vie : la naissance, le stress, le temps qui passe inexorablement, la cupidité de l'argent, l'aliénation, la folie (en référence à leur ex-compagnon et leader Syd Barrett) et la mort. C'est au final la question, comment vivre sa vie sans se détruire ni détruire les autres, donc en harmonie avec autrui et soi-même.

Par son contenu et par sa richesse musicale l'album a énormément touché et séduit un vaste public bien au-delà des amateurs du rock progressif. C'est en effet un album qui provoque des émotions fortes, intenses. Parfois quelques rejets sectaires : le titre Money, devenu un tube connu de toutes les générations, a paradoxalement contribué à conduire le groupe au succès et à la richesse (acquisitions de superbes maisons et de voitures de luxe). Eh oui dans une société marchande, la réussite d'un album de rock peut conduire à devenir millionnaire, quoi de plus banal; cela ne remet absolument pas en cause la qualité du travail musical ni sa sincérité.

Le groupe a su dépasser sa faiblesse antérieure en matière d'écriture – qui a duré des années - après le départ en 1968 de Syd Barrett, l'unique parolier du groupe. C'est Roger Waters qui a révélé ses talents en la matière dans cet album - dans le quel il a joué un rôle central.

 

  Le débat sur Dark Side of the Moon : rock progressif ou pas ?

Beaucoup de choses ont été écrites sur cet album et sa musique : certains ont considéré que PINK FLOYD quittait le rock progressif pour une musique esthétisante plus clean, ouvrant la voie à la pop prétentieuse des années 80. C'est caricatural.

Dark Side of the Moon marque en effet une rupture dans la production de PINK FLOYD avec l'utilisation intensive des synthétiseurs les plus évolués de l'époque (EMS VCS3 et EMS Synthi A) et l'entrée dans la musique concrète avec les mixages complexe d'enregistrements d'objets comme des pièces de monnaie tombant, des caisses enregistreuses pour le titre Money ou des carillons et horloges pour Time (utilisation du nouvel enregistreur 16 pistes des studios Abbey Road à Londres). Les instrumentaux très longs sont abandonnés au profit de titres plus courts et souvent "chantés" (choeurs, voix, cris.,...), mais les chansons ne sont plus séparés par une pause, la musique est continue, et on peut presque les considérer comme des mouvements différents d'une seule longue pièce sur chaque face – référence au rock progressif.

Il n'y a que deux titres instrumentaux ( On the Run et Any Colour You Like), mais d'autres titres sont essentiellement instrumentaux comme Time (le chant ne commence qu'à 2mn30, pour une minute et ne reprend qu'à 4mn 40) ou Money (partie instrumentale centrale et majeure – de 2mn à 5mn - avec superbes solos de saxo et riffs de guitare électrique).

Enfin si PINK FLOYD introduit refrains et couplets dans certains titres, on est très loin du format classique de la chanson rock. En fait PINK FLOYD a adapté le rock progressif à son style propre avec toujours une fusion de jazz, de blues et de rock.

 

Le rôle d'Alan Parsons

C'est un ingénieur du son véritable prodige de GB qui a officié sur Dark Side of The Moon (il avait déjà travaillé sur Atom Heart Mother), grand spécialiste de la quadriphonie, utilisée ici en expérimentation. C'est le maître d'oeuvre de la réussite stupéfiante de l'album en matière de mixages et d'arrangements, de la haute qualité du son...

 

Un succès planétairepochette-DSM-recto-verso-copie-1.jpg

L'album est resté pendant plus de 809 semaines au Billborad 200 US. Le disque est l'un des plus vendus de toute l'histoire, le troisième, avec plus de 50 millions d'albums. Money est devenu un tube mondial qui a donné au groupe une célébrité longtemps inégalée.

Dark Side of The Moon a été classé premier des 40 meilleurs albums de rock progressif dans le Qjmojo Special Edition Juillet 2005.

 

Une pochette mémorable

Sur les sept projets différents de pochette, proposés par Hipgnosis, c'est unanimement que le groupe à choisi le prisme diffracteur de lumière (sur le recto du 33 tours et sur le verso le même prisme recombinant la lumière diffractée en ligne blanche) par le graphiste Storm Thorgerson. Aucun titre : ni le nom de l'album, ni celui du groupe. A l'intérieur de la pochette vinyle se trouvent les paroles des chansons de part et d'autre d'un électrocardiogramme. Aucune photo du groupe.

 Dark Side of the Moon - intérieur

Nombreuses rééditions de l'album

Une nouvelle sortie remastérisée LP (vinyle) en 1979 (Mobile Fidelity Sound Lab).

Une première publication remastérisée en CD en 1984 (EMI) et en 1992 dans un coffret.

Pour le 20 ème anniverssaire en 1993, une nouvelle édition du CD dans un coffret avec cartes postales incluses. Pour le 30ème anniversaire en 2003, une nouvelle édition remastérisée avec un son 5.1 surround. En 2003 également une nouvelle édition remastérisée en vinyle.

Pour le 40 ème anniversaire, peu de choses sont sorties : une pièce de théâtre commandée par la chaîne de télé anglaise BBC Radio 2, intitulée Darkside, diffusée le 28 août 2013, publication en CD le 25 novembre 2013; des projets de couvertures d'albums pour les fans, un poster,... A ma connaissance pas de réédition de l'album mythique.

 

Jaime Prog

 

  Musiciens

David Gilmour : guitares, pedal steel, synthétiseurs, chant, chœurs

Nick Mason : batterie, percussions, effets sonores

Roger Waters : guitare basse, synthétiseurs, effets sonores, chant, chœurs

Richard Wright : piano, orgue Hammond, synthétiseurs, chant, chœurs

 

Musiciens et chanteurs additionnels

Dick Parry – saxophone ténor (sur Money et Us and Them)

Clare Torry – chant (sur The Great Gig in the Sky)

Leslie Duncan – chœurs

Barry St. John – chœurs

Liza Strike – chœurs

Doris Troy – chœurs

 

Équipe de production

Pink Floyd – producteurs

Alan Parsons – ingénieur du son

Peter James – ingénieur du son

Chris Thomas – mixage

 

  Titres

Roger Waters en a écrit toutes les paroles

 

Face A

1 - Speak to Me (musique de Mason) - 1:08

2 - Breathe (musique de Gilmour, Waters et Wright ; chant de Gilmour ) - 2:49

3 - On the Run ( musique de Gilmour et Waters) - 3:30

4 - Time - avec une reprise de Breathe - ( musique de Gilmour, Mason, Waters et Wright ; chant de Gilmour et Wright) - 7:06

5 - The Great Gig in the Sky (musique de Wright et Torry ; chant de Torry) - 4:44

 

Face B

6 - Money ( musique de Waters ; chant de Gilmour) - 6:22

7 - Us and Them (musique de Waters et Wright ; chant de Gilmour et Wright) - 7:50

8 - Any Colour You Like (musique de Gilmour, Mason et Wright ) - 3:26

9 - Brain Damage (musique et chant de Waters ) - 3:50

10 - Eclipse ( musique et chant de Waters ) - 2:08

 

J'ai choisi :

On the Run instumental aux effets sonores uniques (Alan Parsons) – titre qui illustre l'angoisse et le stress de la vie urbaine.

 

The Great Gig in the Sky avec la prestation improvisée exceptionnelle de la choriste Clare Torry - un morceau qui évoque la mort déchirante.

Money, une métaphore sur la consommation à outrance et l'argent roi (tiens comme c'est actuel !...).

Any Colour You Like avec un superbe long duo de guitare électrique (Gilmour) et de basse (Waters) comme en échos – à partir de 1mn20. 

Album complet
 

 

0:00 Speak to Me
1:10 Breathe
3:54 On the Run
7:27 Time
14:33 The Great Gig in the Sky
19:17 Money
25:49 Us and Them
33:29 Any Colour You Like
36:55 Brain Damage
40:45 Eclipse
 
 
Autres articles sur Pink Floyd
 
Pink Floyd - Atom Heart Mother (Booklet) (Front)  Meddle - Front  COVER-copie-1  
 
 
Logo PINK FLOYD

Logo PINK FLOYD

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0