Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Octopus est le  quatrième album du groupe anglais GENTLE GIANT sorti en décembre 1972 (enregistrement en août 1971). Le nom Octopus (la pieuvre) s'explique aussi par le nombre des musiciens du groupe (avec les deux roadies), soit huit. « L'idée était d'écrire une chanson pour chaque membre » (Ray Shulman).

Gentle Giant - front et back

Une pochette réussie

Le dessin de la pieuvre a été réalisé par l'artiste Roger Dean, inspiré par l'univers fantastique et la science fiction. C'est aussi le dessinateur des pochettes de YES, URIAH HEEP, GREENSLADE, ASIA,... (voir l'article sur l’art progressif)

Gentle-Giant---Inlay.jpg

Pour ce vinyle le groupe rompt avec l'album-concept de leur précédent Three Friends. Les huit titres sont plus courts et ne dépassent pas 5mn 50.Ce format permet un meilleur passage à la radio et reste plus abordable pour le grand public, mais contrairement à Three Friends GENTLE GIANT n'a pas pour autant sacrifié à la qualité. Malgré la diversité du style des morceaux, chaque titre s'agence harmonieusement dans l'ensemble de l'album qui renoue avec les musiques médiévale et renaissance de leur deuxième vinyle Acquiring the Taste. On y retrouve aussi les mêmes caractéristiques : fusion réussie de musique médiévale et de rock, harmonie entre instruments, complémentarité et virtuosité des musiciens. Des critiques et le public averti ont apprécié Octopus comme un des meilleurs albums du groupe.

 Des titres réussis aux styles très divers

Le travail des choeurs est une particularité de cet album (titres The advent of panurge et Dog's life). Ses performances ont font un instrument à part entière dans Knots aux synchronisations parfaites avec les autres instruments.

La musique médiévale et renaissance se retrouvent dans The advent of panurge, Raconteur troubadour et Dog's life.

Le rock s'impose en avant plan dans A cry for everyone (avec superbes solos d'orgue et de guitare électrique ainsi qu'une basse imposante) et dans The Boys in the Band au style excentrique et aux effets de flûte réussis grâce au clavier-synthé.

Dans Think of me with kindness, on apprécie la ballade avec une douce mélodie et la belle voix de Derek Shulman.

Enfin, River détonne par son originalité et son délire avec de jolis riffs de guitare électrique.

 

En conclusion

Octopus est un album essentiel de rock progressif des années 70, au même titre que Close the Edge (YES), Thick As A Brick (JETHRO TULL ) ou Foxtrot (GENESIS) tous trois sortis en 1972.  Pourtant sa sortie ne connaîtra pas un grand succès de vente.  Le troisième frère Phil Shulman, (saxophoniste et parolier) quittera le groupe après la sortie d'Octopus, ce qui affaiblira GENTLE GIANT dans les compositions ultérieures.

Jaime Prog

 

 Musiciens

Gary Green : guitares

Kerry Minnear : claviers, chant, vibraphone, basse

Derek Shulman : chant, basse

Phil Shulman : saxophone, trompette, enregistreur, chant

Ray Shulman : basse, violon, guitare, percussions, choeurs

John Weathers : batterie, percussions

 

Titres

 

Face A:

1 - The advent of panurge(4:44)

2 - Raconteur troubadour(4:05)

3 - A cry for everyone(4:08)

4 - Knots(4:12)

 

Face B

5 - The boys in the band(4:36) - instrumental -

6 - Dog's life(3:13)

7 - Think of me with kindness (3:33)

8 - River(5:53)

 

J'ai choisi :

A cry for everyone

The boys in the band

et

River

A Cry For Everyone - Octopus - GENTLE GIANT

The boys in the band - Octopus - GENTLE GIANT

River - Octopus - GENTLE GIANT

GENTLE GIANT - Octopus - décembre 1972
Tag(s) : #L'apogée

Partager cet article

Repost 0