Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Least We Can Do Is Wave to Each Other est le deuxième album du groupe progressif britannique Van der Graaf Generator, enregistré en décembre 1969, puis sorti en  février 1970  et son premier chez Charisma Records, le même label que Genesis.

van_der_graaf-the_least_we_can_do-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit en réalité du premier album véritablement progressif (et collectif ) du groupe avec des morceaux plus sombres, influencées par le jazz et la musique classique. La voix de Peter Hammill, ses histoires mystico-scientifiques et la musique torturée, très personnelle du groupe constituent un alliage à part dans l'histoire du rock progressif.

A noter l’utilisation du saxophone qui s’impose, qui fait corps avec le reste, tantôt jazzy, tantôt symphonique et corrosif dans Darkness (11/11). Le final de White Hammer est apocalyptique, angoissant, menaçant.  After the Flood (plus de 11 mn) est  la pièce maîtresse offrant toujours une vision d'apocalypse.

 

Musiciens

Peter Hammill : guitare acoustique, chant, piano

Hugh Banton : orgue, piano, chœurs

Nic Potter : basse, guitare électrique

Guy Evans : batterie, percussions

David Jackson : saxophone ténor et alto, flûte, chœurs

 

Face 1

1.       Darkness (11/11) – 7:28

2.       Refugees – 6:23

3.       White Hammer – 8:15

Face 2

1.        Whatever Would Robert Have Said – 6:07

2.        Out of My Book(Hamill, Jackson) – 4:08

3.         After the Flood – 11:29

 

Musiciens

Peter Hammill : guitare acoustique, chant, piano

Hugh Banton : orgue, piano, chœurs

Nic Potter : basse, guitare électrique

Guy Evans : batterie, percussions

David Jackson : saxophone ténor et alto, flûte, chœurs

 

Je laisse de côté les 3 autres titres, plus « champêtres », moins caractéristiques du groupe.

 Voici donc

Darkness (11/11) et After the Flood.

White Hammer 

et After the Flood

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :