Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En août 1967 le jeune groupe PINK FLOYD sort son premier album The Piper at the Gates of Dawn (Le joueur de pipeau aux portes de l'aube). Dès cette année, la musique des PINK FLOYD était déjà reconnue comme le sommet du rock psychédélique et l'album comme un des meilleurs du genre. Il a été enregistré dans le studio n°1 d'Abbey Road, pendant que les BEATLES enregistraient Sgt. Pepper's dans le n° 2.

 

The-piper-at-the-gates-of-dawn.jpgfleche 715C'était la première période du groupe, fortement influencée par Syd Barrett, guitariste, chanteur et compositeur très doué. Il a écrit l'essentiel des titres de cet album dont deux morceaux qui s'inscrivent déjà dans le Space-rock et sont donc précurseurs du Progressive-rock : Astronomy Domine (4mn12) et Interstellar Overdrive (9mn41).

En 1968 Syd Barrett, victime d'une sur-consommation d'acide influent fortement sur une schizophrénie naissante, ne peut plus tenir sa place dans PINK FLOYD. Le groupe retrouvera sa voie après deux années de transition difficile avec Roger Waters comme leader.

Astronomy Domine : ce morceau était joué en début des concerts de PINK FLOYD en 1994. le titre a été repris par VOIVOD, groupe de metal progressif québécois actuel ainsi que par le groupe de rock progressif brésilien Violeta de Outono.

Interstellar Overdrive : en janvier 1967 le groupe avait déjà enregistré une version de 16mn. C'est un titre instrumental et improvisé, qui change souvent de tempo; ce qui est une des grandes innovations du PINK FLOYD de l'époque Syd Barrett. Le morceau a été repris par de nombreux groupe de rock alternatif ainsi que par le groupe de métal progressif américain MARS VOLTA.

Sur la période Syd Barrett des PINK FLOYD, voir le documentaire très intéressant sur Arte  qui sera re-diffusé le dimanche 29 décembre 2013 à 2h10 (79 min).  Merci à ma soeur Catalina pour l'info.

PINK FLOYD - BEHIND THE WALL

« Retour sur l'histoire des Pink Floyd, notamment sur leurs débuts, avant le départ de Syd Barrett, génie schizophrène de la guitare. Un voyage musical planant truffé d'archives délectables et d'interviews exclusives des membres du groupe. »

Lire aussi le livre de Tim Willis, "Syd Barrett, le génie perdu de Pink Floyd" (edition Le Castor Astral).

 

Jaime Prog
Tag(s) : #Les Précurseurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :