Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 23 janvier 1973 sort le second album solo de RICK WAKEMAN intitulé The Six Wives of Henry VIII. L'auteur est l'excellent claviériste du groupe YES  déjà bien connu; les claviers seront donc essentiels dans cet album entièrement instrumental.

 

fleche2Un enregistrement particulier

Il s'est étalé longuement sur 8 mois de février à octobre 2012 et a été assez coûteux vu le matériel et le temps consacrés. Pour le titre Jane Seymour, Rick Wakemen a utilisé les grandes orgues de l'église St Gilles-without-Cripplegate au coeur de la City de Londres. Sept musiciens de YES et de STRAWBS (dont Rick a été membre antérieurement) ont participé à l'enregistrement, sans oublier les choristes de PINK FLOYD.

A l'origine, l'album devait s'intituler Henry VIII et ses six femmes et comprenait un morceau sur Henry VIII, mais faute de place dans le format de l'époque (vinyle), les six titres sur les femmes ont été exclusivement enregistrés et le nom de l'album a changé.

Pendant l'enregistrement , une grande confusion régnait parmi les musiciens car Rick n'avait rien écrit, il semblait improviser. Mais d'après le guitariste de Strawbs, Chas Cronk, « Rick savait exactement ce qu'il allait faire, tout a été stocké dans sa tête ».

 

fleche2Un album concept original

Le projet de Rick Wakeman est de faire des portraits musicaux des 6 femmes de Henry VIIIcover 40411718102008 (deuxième roi autoritaire et cruel de la dynastie des Tudor qui avait fait décapiter deux de ses femmes, Anne Boleyn et Catherine Howard). Il s'agit de retracer la personnalité, le caractère et l'histoire de chaque personnage : c'est un sacré pari pour une interprétation non chantée, entièrement instrumentale. Mais c'est un pari réussi pour un album de rock progressif comprenant des parties symphoniques (dans Anne de Clèves et Catherine Parr), des parties se référant à la musique classique (dans Jane Seymour, entre autres) ou au jazz-prog (dans Anne of Cleves) , d'autres enfin plus acoustiques (dans Catherine d'Aragon).

 

Accueil positif du public

L'album a reçu un accueil positif de la critique musicale. En tête des charts dans quatre pays, il a été classé la 7ème dans les charts de GB. Le 17 janvier 1973, la BBC a présenté quelques extraits de l'album, ce qui a contribué largement à le faire connaître.

L'album, certifié disque d'or en 1975, a été vendu à plus de 15 millions d'ex dans le monde.

 

Controverse des critiques

Si certains critiques ont décrit l'album comme « l'un des pires du genre rock prog », d'autres l'ont apprécié, voir encensé : le magazine Times l'a classé « parmi les meilleurs albums pop de 1973 », la revue Rolling Stone a relevé « un album instrumental exceptionnellement intéressant avec une superbe production ". Allmusic a classé Rick Wakeman parmi les meilleurs claviéristes de rock à la maîtrise instrumentale exceptionnelle.

 

fleche2Son meilleur album

Entouré d'instrumentistes de talent des groupes YES et STRAWBS, Rick Wakeman dont la virtuosité aux claviers est reconnue, a produit un album original de qualité, probablement son meilleur album solo. C'est une oeuvre intéressante, complexe, mais sans prétention aucune.

On peut y constater une symbiose réussie des nombreux claviers (clavecin, synthés , orgues , pianos), une harmonie avec les guitares et choeurs et des arrangements majestueux.

 

Chaque personnage a une composition musicale adaptée :

Par exemple, pour le titre Catherine d'Aragon, son caractère espiègle est représenté dans une partition d'orgue et de synthés qui rappelle Tarkus d'ELP. La tendresse est reproduite par l'effet mélodique des choeurs à partir de 2mn.

 

Pour Anne de Clèves au caractère plus mystérieux et chaotique correspondent des nappes d'orgues furieuses au rythme effréné et des riffs de guitare électriques déchirants en second plan. C'est un titre très jazz-rock

 

Pour Catherine Howard, plusieurs cassures dans le rythme et le tempo pour exprimer son caractère changeant et en même temps une certaine tendresse. Les différents claviers (orgue Hammond, mellotron, minimoog-synthé, clavecin, piano) s'harmonisent ici à merveille.

 

Pour Jane Seymour à la fois douce et fragile mais capable de répondre au roi Henry VIII, le clavecin alterne avec la puissance de l'orgue d'église.

 

Pour Anne Boleyn au tempérament fougueux et au courage affiché face au roi, le piano alterne avec des solos énergiques d'orgue Hammond, minimoog et mellotron.

 

Enfin la gaieté et la grâce de Catherine Parr sont exprimées par alternance des solos de claviers (piano, orgue hammond, minimoog, mellotron) et des choeurs puis un bouquet final dans lequel tous les claviers jouent dans une combinaison parfaite.

 

Dans cet opus la virtuosité de Rick Wakeman aux claviers semble rivaliser avec le talentueux claviériste de ELP, Keith Emerson.

220px-SixWivesLiveLes 1er et 2 mai 2009, Rick Wakeman a donné deux concerts à Hampton Court Palace, pour une réédition de l'album de 1973, à l'occasion du 500ème anniversaire du couronnement d'Henry VIII). Les six titres d'origine ont été enrichis de partitions non intégrées au début vu la limite physique du format vinyle. Trois nouveaux morceaux s'y ajoutent dont le titre manquant consacré au roi Henry VIII. 

( The Six Wives of Henry VIII - Live at Hampton Court Palace : en DVD ou en Blu-Ray - Studios Eagle Vision – sortie le 13 octobre 2009 )

 

Jaime Prog

 

fleche2Musiciens


Instruments de Rick Wakeman:
- deux Minimoog synthétiseurs
- deux 400-D Mellotrons (un pour la voix, des effets sonores et des vibes, l'autre pour les cuivres, cordes et flûtes)
- Steinway 9 piano
- Hammond Custom-built C-3 organes
- piano électrique et clavecin RMI
- synthétiseur ARP
- clavecin Thomas Goff
- Orgue de l'église de St Giles-sans-Cripplegate

- Compteur de fréquence
- mélangeur personnalisée

 

Les autres musiciens

Basse : Chris Squire (1), Les Hurdle (1 et 5), Dave Winter (2 et 6), Chas Cronk (3)

Guitares : Mike Egan (1, 2, 5 et 6), Steve Howe (1), Dave Lambert (3)

Batterie : Bill Bruford (1 et 5), Alan White (2, 4 et 6), Barry de Souza (3)

Percussions : Ray Cooper (1 et 5), Frank Riccotti (2, 3 et 6)

Banjo électrique : Dave Cousins (3)

Chant : Liza Strike (1 et 5), Barry St. John (1), Judy Powell (1), Laura Lee (5), Sylvia McNeill (5)

 

fleche2Titres
Titres écrits par Rick Wakeman. Anne Boleyn intègre Le jour où tu donnas Seigneur a clos écrit par EJ Hopkins, arr. Wakeman.

 

face A
1 - Catherine d'Aragon - 3:47
2 - Anne de Clèves -. 07:55
3 - Catherine Howard - 6:37
face B
4 -C- 4:50
5 - Anne Boleyn - 6:36
6 - Catherine Parr - 7:05

 

J'ai choisi:

Catherine d'Aragon

Jane Seymour

et

Catherine Parr 

Tag(s) : #L'apogée

Partager cet article

Repost 0