Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LEO FERRE sort en 1971 un album La Solitude dont la musique de plusieurs titres est composée avec le groupe ZOO. Dans les premières années soixante-dix, ZOO est un groupe de jazz-rock-prog français (plus proche musicalement de Triangle que de Magma ou Ange).

Dès 1969, dans une célèbre interview du magazine Rock'n Folk, Léo Ferre montre déjà son intérêt pour le rock anglais (rencontre le 6 janvier 1969 à Paris de Léo Ferre, Brel et Brassens avec le journaliste François-René Christiani).

folder-copie-3.jpgfleche 715Le premier titre éponyme La Solitude ( morceau de plus de 5mn) est un manifeste – avec un texte parlé – (on dirait du slam aujourd'hui 41 ans après !) - accompagné de musique jazz-rock (violon, guitare et orgue électriques mais aussi des instruments plus classiques comme piano, flûte et d'autres plus jazzy comme les saxophones alto, soprano et le trombone). Le morceau est construit comme du rock-prog : ruptures de rythme (à noter la flûte, au premier plan) - et final instrumental assez réussi (avec guitares électriques), tout cela contribuant à nous faire ressentir ce désespoir, cette solitude...

A noter les paroles magnifiques de  cette chanson de révolte totale et désespérée.

 

fleche 715Le dernier titre de l'album relève du même genre musical, Le Conditionnel de variété. C'est une chanson plus politique qui dénonce l'interdiction du journal La cause du peuple en 1970(avec arrestation de ses directeurs Michel Lebris et Jean Pierre Le Dantec, dirigeants de la Gauche prolétarienne, organisation maoïste qui sera aussi interdite par le ministre de l'intérieur de l'époque Raymond Marcellin, particulièrement répressif, surnommé après mai 68 , «Raymond-la-matraque»).

C'était tout à l'honneur de Léo Ferre, profondément anarchiste et donc anti-autoritaire, de défendre un journal d'obédience mao-stalinienne.

Les autres titres de l'album n'ont aucun rapport avec le rock-prog, mais ce sont de très belles chansons dont Les Albatros, Ton style, A mon enterrement, Tu ne dis jamais rien.

 

La Solitude est un album à écouter et à faire connaître car il est largement inconnu du grand public et de la jeunesse de 2012.

En 1971, un très grand chanteur, anarchiste et révolté dans l'âme, a croisé son chemin avec le rock-progressif (progressiste) avec un certain résultat. D'autres grands artistes français le feront aussi (voir l'article sur Nino FERRER).

Léo FERRE, ce grand Monsieur de la chanson est mort en 1993. Il fallait lui rendre hommage.

Rock-Prog

 

fleche 715Musiciens du groupe ZOO

André Hervé : orgue électrique, piano, guitare électrique

Michel Ripoche : trombone, saxophone ténor, violon électrique

Daniel Carlet : saxophones alto, baryton, soprano, flûte, violon électrique

Michel Hervé : basse électrique

Christian Devaux : batterie, percussions

 

fleche 715

Titres

Textes et musiques de Léo Ferré.

 

Face A

1 - La Solitude - 5:21

2 - Les Albatros - 3:09

3 - Ton style - 3:37

4 - Faites l'amour -4:11

5 – A mon enterrement 3:19

 

FACE B

6 - Les Pop - 5:07

7 - Tu ne dis jamais rien - 5:56

8 - Dans les "Night" - 4:12

9 - Le Conditionnel de variétés - 4:57

 

J'ai choisi :

La Solitude

et

Le Conditionnel de variétés

La Solitude LEO FERRE 1971

Le Conditionnel de Variétés LEO FERRE 1971

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0