Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Aerosol Grey Machine est le premier album du groupe de rock progressif britannique VAN DER GRAAF GENERATOR, sorti en 1969. Il s'agit en réalité d'un album solo de Peter Hammill, sorti sous le nom de Van der Graaf Generator pour répondre aux obligations contractuelles avec Mercury Records.

cover.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aerosol Grey Machine se place à la jonction entre le rock psychédélique en crise et son héritier, le rock progressif. Cet album est une œuvre très anglaise avec la présence d’une flûte, jouée par l’inconnu Jeff Peach, qui plonge l’album dans une dimension pastorale rêveuse, assez éloignée des sonorités médiévales plus « toniques » que l’on rencontre chez Jethro Tull la même année. Dans ce disque les guitares n’ont pas la première place. En effet, Peter Hamill préfère les rythmiques acoustiques aux soli électriques. Les guitares sèches sont présentes, mais en en second plan, fil conducteur, tout au long de l’album.

      

fleche 552Musiciens

 

 Peter Hammill  - voix, guitare acoustique

 Hugh Banton - piano, orgue, percussion, backing vocals

 Keith Ellis - guitare basse

 Guy Evans - drums, percussion

 Jeff Peach  - flûte

 Chris Judge Smith - voix sur "Firebrand"

 

fleche 552

Titres

          Face 1

  1. Afterwards – 4:55

  2. Orthenthian St., Pts. 1 & 2 – 6:18

  3. Running Back – 6:35

  4. Into a Game - 6:57

    Face 2

  1. Aerosol Grey Machine – 0:47

  2. Black Smoke Yen (Hugh Banton, Keith Ellis, Guy Evans) – 1:26

  3. Aquarian – 8:22

  4. Necromancer – 3:38

  5. Octopus – 8:00

     

fleche 552

Aquarian, Necromancer et Octopus, sont les morceaux qui s'écartent le plus de l'atmosphère très légèrement psychédélique de l’album.

 

Aquarian

Octopus

Necromancer

Tag(s) : #Naissance

Partager cet article

Repost 0