Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Uomo Di Pezza est le troisième album studio du groupe progressif italien LE ORME, sorti en 1972. C'est le premier véritablement réussi en matière de rock progressif. Malgré son côté musical un peu disparate il est considéré comme un album-concept surtout au niveau des thèmes évoqués (mélancolie, solitude, aliénation).

 

Fin 1972, le groupe fait une tournée de concerts en Italie avec  Peter Hamill qui vient de quitter  Van der Graaf Generator. C'est la première année où le groupe utilise avec profit un instrument tout récent et novateur, le synthétiseur.

uomo2-copie-1.jpg

 

flecheNotes sur quelques titres:

Le premier titre , Una Dolcezza Nuova, très rock symphonique, commence par une partie instrumentale de 2mn, reprise de la Chaconne de Johann Sebastian Bach, joué avec Gian Piero Reverberi. Beaux morceaux d'orgue, de clavecin et de piano électriques qui se répondent. La suite du titre relève d'une jolie ballade sentimentale.

Le troisième titre, La Porta Chiusa, le plus long (7mn 30), est du rock progressif avec ruptures de rythmes, alternances de parties instrumentales et chantées, belles utilisations du mellotron et du synthé en avant plan.

Image1.jpgSur la face 2 du vinyle, je retiens les titres Figure di Cartone et le final Alienazione dont les références au premier album d'Emerson Lake and Palmer (1970) sont évidentes (ré- écouter  Knife-Edge et Tank de ELP).

Alienazione est un instrumental avec harmonies de batterie énergique et claviers virtuoses.

 

La musique de LE ORME est un rock progressif original, chanté en Italien, fait de fusions de jazz, de musique symphonique, de folk italien et de rock psychédélique. Peu connue en France, elle mérite d'être relevée ici. Mêmes si leurs titres sont en général assez courts, les musiciens font un véritable travail de recherche et d'écriture digne des meilleurs groupes de rock progressifs des années 70.

L'album Uomo Di Pezza fait partie des 100 disques italiens « les plus beaux de tous les temps » d'après la revue Rolling Stone-Italie (n° 51).

 

flecheMusiciens:

 

Michi Dei Rossi : batterie, cloches, percussions
Toni Pagliuca : orgue, synthétiseur, piano, clavecin électrique, mellotron
Aldo Tagliapietra : chant, guitare basse, guitare électrique, guitare acoustique 12 cordes

Gian Piero Reverberi : piano (piste 1)
Production : Gian Piero Reverberi

 

flecheTitres:

Face A

1 - Una Dolcezza Nuova (5:28) 
2 -
Gioco di Bimba (2:54) 
3 -
La Porta Chiusa (7:28) 

Face B
4 -
Breve Immagine (2:42) 
5 -
Figure di Cartone (3:48) 
6 -
Aspettando l'alba (4:43) 
7 -
Alienazione (4:43)

 

J'ai choisi :

Una Dolcezza Nuova

La Porta Chiusa

Alienazione

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0