Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Foxtrot, le quatrième album de GENESIS sort le 6 octobre 1972 (enregistrement en août à Londres). Après les réussites de Trespass (1970) et de Nursery Crime (1971) le groupe possède son public adepte de ce style aux sonorités si particulières dans le domaine progressif. L'album Foxtrot est encore meilleur que les précédents. Il se classera 12ème des charts de GB et en France il sera vendu à 100 000 exemplaires (disque d'or). C'est la première grande consécration du groupe.

Foxtrot full coverfleche 715La couverture (deux faces) de l'album représente une scène surréaliste peinte par Paul Whitehad (dessinateur attitré de Genesis): au premier plan à gauche des hommes ou plutôt des humanoïdes en chasse à courre sur la plage face à l'eau sur laquelle se trouve une femme en robe rouge à tête de renard... En arrière plan on retrouve le dessin de couverture de l'album précédent Nursery Crime, entre autres détails.

L'album est dans la même veine : atmosphères étranges, angoissantes et paroles parfois déroutantes.

Le premier titre Watcher of the Skies, commence par une longue intro d'orgue de style baroque avec le mellotron (voir l'article Les instruments de musique). Ambiance de science-fiction angoissante.

Time Table est une chanson plus courte avec une superbe mélodie.

Get’em out by Friday, est une satire qui dénonce la violence et la rapacité des spéculateurs immobiliers en Grande Bretagne, s'enrichissant sur le dos des locataires chassés de leurs logis. Cela se passait en 1972, depuis la situation s'est encore aggravée avec le thatchérisme des années 80 et encore plus avec la grande crise débutée en 2008...

C'est un bon titre de rock progressif tonique: une intro avec orgue et riffs de guitare qui se répondent puis des séquences musicales alternant entre agressivité et calme. Dans le live, Peter Gabriel, en plus de ses performances vocales, montre ses talents théâtraux, en capacité de jouer tous les personnages de la chanson.

Can-Utility and the Coastliners, est un titre essentiellement instrumental. La aussi les performances vocales de Peter Gabriel sont remarquables en début ( grande amplitude de voix). La musique commence par une longue phase paisible et douce puis à partir de 3mn 20 accélération progressive ( c'est le cas de le dire ) pour une dernière séquence musicale dans laquelle solos d'orgue, de mellotron et de guitare électrique se répondent à merveille avec un « bouquet final » très réussi.

Horizon's est un excellent morceau de guitare acoustique.

Enfin le titre le plus important musicalement est Supper’s Ready, long de 23 mn, constitué de sept tableaux. C'est une bonne illustration de ce que le rock progressif utilisait : alternance de plages douce/calme (flûte et guitare acoustique, hautbois) et de plages énergiques voir violentes, presque hard-rock (instruments électriques : guitare, orgue , mellotron, batterie puissante). Alternance de parties chantées et de parties purement instrumentales. Accélérations et décélérations brutales avec rythmes très saccadés, hachés.

La voix de Peter Gabriel est parfois dédoublée (voix grave en avant-plan et voix aigüe en arrière-plan). Dans les lives (par exemple celui de 1973) le morceau est joué comme une pièce de théâtre onirique à plusieurs tableaux et là encore Peter Gabriel y excellait par ses talents de comédien pour interpréter toutes sortes de sentiments : comique, tragique, burlesque, mélancolie, violence, douceur,... avec des textes tout à fait dans le registre surréaliste.

En conclusion l'album Foxtrot fait partie des meilleurs produits par le rock progressif des années 70 avec des musiciens particulièrement talentueux, voir virtuoses.

L'album a été classé 2ème des 40 meilleurs albums de rock progressif dans le Qjmojo Special Edition Juillet 2005.

 

Jaime Prog

 

fleche 715Musiciens

Steve Hackett : guitare électrique, guitare nylon

Peter Gabriel : voix, flûte, percussions, hautbois

Tony Banks : claviers (orgue, mellotron), guitare acoustique douze cordes

Phil Collins : batterie, percussions, voix

Mike Rutherford : guitare basse, guitare acoustique douze cordes, sitar électrique, violoncelle

 

fleche 715Titres

Toutes les chansons sont composées collectivement

Face A

  1. Watcher of the Skies - 7:21

  2. Time Table - 4:45

  3. Get 'Em Out by Friday - 8:36

  4. Can-Utility and the Coastliners - 5:44

 

Face B

  1. Horizon's - 1:39

  2. Supper's Ready - 22:54

(I) Lover's Leap

(II) The Guaranteed Eternal Sanctuary Man

(III) Ikhnaton and Itsacon and Their Band of Merry Men

(IV) How Dare I Be So Beautiful?

(V) Willow Farm (an unrelated interlude)

VI) Apocalypse in 9/8 (Co-Starring the Delicious Talents of Gabble Ratchet)

VIIAs Sure As Eggs Is Eggs (Aching Men's Feet)

 

J'ai choisi  

Get 'Em Out by Friday

Can-Utility and the Coastliners

 

et  Supper's Ready   en entier

I. Lover's Leap  (de 0:00 à 3mn52)

II. The Guaranteed Eternal Sanctuary Man  (de 3mn53 à 6mn07)

III. Ikhnaton And Itsacon And Their Band Of Merry Men  (de 6mn08 à 9mn43)

IV. How Dare I Be So Beautiful?  (de 9mn4'$4 à 11mn02) 

V. Willow Farm   (de 11mn03 à 12mn28)

VI. All Change!   (de 12mn29 à 15mn34)

VII. Apocalypse In 9/8 (Co-Starring the delicious talents of Gabble Ratchet)  (de 15mn35 à 20mn46)

VIII. As Sure As Eggs Is Eggs (Aching Men's Feet)   (de 20mn47 à 23mn06)

 

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0