Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 6 juillet 1972, le groupe anglais Emerson Lake and Palmer(ELP) sort Trilogy, son troisième album studio (enregistrement en janvier 1972 à Londres).

L'album se classera à la cinquième place du Billboard 200 aux États-Unis et à la seconde du Bestop en France. Trilogy va permettre à ELP d'atteindre une audience mondiale.

Une pochette originale

Double-face.jpg

La pochette sur les deux faces, réalisée par Hipgnosis, représente Emerson, Lake et Palmer, tandis que l'intérieur de l'album vinyle est un photomontage montrant de nombreuses photos du groupe dans la forêt d'Epping en automne.

Interieur.jpg

fleche2Les amateurs et le public attendaient un album encore plus innovant que Tarkus. ELM leur présente un album qui tourne le dos à l'originalité. Chaque titre a été composé méticuleusement à la perfection. Mais on ne retrouve plus le rock progressif exaltant, aux accents épiques de Tarkus. ELP ne se renouvelle pas : les motifs de batterie se répètent, la variété se perd dans les tempos – idem pour les prestations de l'orgue Hammond.

Les titres Endless Enigma et Abaddon Bolero (reprise du Boléro de Ravel) semblent trop longs et pourtant on ne se lassait pas du titre éponyme Tarkus long de 20mn35s – une face complète de l'album vinyle.

Cela dit, il y a de très bonnes choses dans Trilogy : The Endless Enigma (composé de trois titres : The Endless Enigma - Part One, Fugue et The Endless Enigma - Part Two) qui est peut-être un des morceaux les plus intéressants de l'album avec From the Beginning, belle mélodie chantée, très bien accompagnée à la guitare acoustique (plus rock-folk que rock-prog), et Living Sin, morceau original qui fait penser au "style" Frank Zappa (l'orgue remplaçant la guitare).

Certains ont affirmé que Trilogy est le meilleur album d'ELM... Pas si sûr, même si Greg Lake a déclaré que c'est son disque préféré - en tout cas c'est un des meilleurs.

 Jaime Prog

 

fleche2Musiciens

Greg Lake : voix, guitares électrique et acoustique, guitare basse

Keith Emerson : orgue Hammond C3, piano Steinway, synthétiseur Moog III-C, Mini-Moog model D, Zurna

Carl Palmer : drums, percussion

Eddie Offord : engineer

Barry Diament : mastering

 

fleche2Titres

Face 1

1 - The Endless Enigma (Part One) (Keith Emerson, Greg Lake) - 6:37

2 - Fugue (Emerson) – 1:57

3 - The Endless Enigma (Part Two) (Emerson, Lake) - 2:00

4 - From the Beginning (Lake) - 4:14

5 - The Sheriff (Emerson, Lake) - 3:22

6 - Hoedown (Aaron Copland) - 3:48

 

Face 2

7 - Trilogy (Emerson, Lake) – 8:54

8 - Living Sin (Emerson, Lake, Carl Palmer) – 3:11

9 - Abaddon's Bolero (Emerson) – 8:13

 

J'ai choisi :

The Endless Enigma (Part One)

From the Beginning

 
 

et

Living Sin

 

 

Tag(s) : #L'apogée

Partager cet article

Repost 0