Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Paroles et traduction du titre Crime Of The Century (Crime Du Siècle)

Le crime du siècle (album éponyme 1974)

 

Now they're planning the crime of the century
Maintenant ils préparent le crime du siècle

Well, what will it be ?
Et bien, qu'est-ce que ce sera ?
Read all about their schemes and adventuring

Lire tout au sujet de leurs arrangements et aventures

It's well worth a fee
Ca vaut bien une taxe
So roll up and see
Alors enroule-toi et voie
And they rape the universe
Et ils violent l'univers
How they've gone from bad to worse
Comment sont ils allés de mal en pis
Who are these men of lust, greed, and glory ?
Qui sont ces hommes de convoitise, d'avarice, et de gloire ?
Rip off the masks and let's see.
Déchirons les masques et regardons les
But that's no right - oh no, what's the story ?
Mais ce n'est pas juste - Oh non, quelle est l'histoire ?
There's you and there's me
Il y a toi et moi
That can't be right
Ça ne peut pas être vrai

 

En 2010 le groupe comprend neuf membres, contre cinq en 1974 l'année de sortie de l'album Crime Of The Century.

En voici la composition :

Rick Davies : clavier, harmonica, et chant

Gabe Dixon : clavier, tambourin et chant

John Helliwell : saxophone, mélodica, clarinette et chœurs

Cliff Hugo : basse

Cassie Miller : chœurs

Bob Siebenberg : batterie

Jesse Siebenberg : clavier, percussions, guitare et chant

Lee Thornburg : trompette, tuba, mélodica, piano et chœurs

Carl Verheyen : guitare et chœurs

 

Seuls restent de la formation de 1974 : Rick Davies, John Helliwell et Jesse Siebenberg.

 

fleche 715 Voir article sur l'album Crime Of The Century de SUPERTRAMP

 

   Voici un live du titre Crime Of The Century le 8 octobre 2010 à Dublin dans The 02Arena, grande salle de spectacle de Dublin (Irlande) pouvant accueillir 15000 personnes.

 

Rock Prog

 

 

   Traduction  des autres titres de l'album de 1974

 

Scholl

L'école

 

Je te vois le matin sur le chemin de l'école

N'oublie pas tes livres, tu sais que tu dois apprendre la règle d'or

Les professeurs te disent d'arrêter de jouer et de te mettre au travail

Et d'être comme Johnny-trop bon, lui ne tire jamais au flanc, il progresse!

Après l'Ecole, tu joues dans le parc

Ne rentre pas trop tard, rentre avant la nuit

On te dit de ne pas traîner et d'apprendre ce qu'est la vie

Et de grandir comme eux – on ne te laisse pas réfléchir – et tu es emplis de doutes

 

Ne fais pas ci, et ne fais pas ça

Qu'essaient-ils de faire ?

De faire de toi un bon garçon

Savent-ils où cela mène ?

Ne critique pas, ils sont vieux et sages

Fais ce qu'on te dit

Ils ne veulent pas que le diable

Vienne t'aveugler

 

Peut-être ai-je tort de m'attendre à ce que tu te battes

Ou peut-être suis-je juste fou, je ne distingue pas le mal du bien

Mais tant que je serai vivant, je n'ai qu'une chose à dire :

C'est toujours à toi de décider de ce que tu veux être

De ce que tu veux voir

De la façon de voir les choses

Tu progresses !

 

 

Bloody Well Right 

Sacrément raison

 

Donc tu penses que tes études c'est du bidon

Je crois qu'il est difficile de te contredire

Tu dis que tout dépend de l'argent

Et de ton arbre généalogique

D'accord, tu as sacrément raison

Tu sais que tu as le droit de le dire

D'accord, tu as sacrément raison

Tu sais que tu as raison de le dire

Ah-ah tu as sacrément raison

Tu sais que tu as raison de le dire

Eh-eh tu as sacrément raison

Tu sais que tu as raison de le dire

Moi, je m'en fous après tout !

Tu détailles tes problèmes sur papier

Tu leur as accordé toute la place

Tu as eu ton lot de sanglots – non, je devrais dire de hurlements

Tout en gardant le visage fermé

D'accord, plutôt d'accord, tu as sacrément raison….

 

Hide In Your Shell 

Tu te caches dans ta coquille

 

Tu te caches dans ta coquille car le monde est là pour te saigner à blanc

Que gagneras-tu à prolonger un peu plus ta vie ?

Paradis ou Enfer, est-ce le froid du périple qui te fait des yeux d'acier ?

Tu te caches en coloriant ton âme et en jouant ton joker

Trop effrayé(e) pour écouter un inconnu

Trop beau (belle) pour mettre ton orgueil en danger

Tu attends quelqu'un qui puisse te comprendre

Mais tu as des démons dans ton placard

Et tu hurles pour que ça s'arrête

Tu dis que la vie s'est mise à te jouer des tours

Que les amis rivalisent avec toi

Et te prennent ce pour quoi tu te démènes

 

Ne laisse pas les larmes s'attarder en toi

Car, c'est sûr, il est temps que tu reprennes les rênes

Si je peux t'aider, si je peux t'aider

Si je peux t'aider, fais-le moi savoir

Montre-moi ta balise la plus proche

Que je remette ton cœur sur les rails

Si je peux t'aider, si je peux t'aider

Si je peux t'aider, fais-le moi savoir

 

La nuit, quand tu n'arrives pas à dormir et que tu te sens oppressé(e),

Qu'est-ce qu'il te faut ? Une star de cinéma sur le retour pour te soigner ?

Moi, en tant que garçon, je pensais que le remède au chagrin était l'amour

Qu'en serait-il si tu voyais le monde avec mes yeux ?

 

Trop effrayé(e) – le feu se refroidit

Trop beau (belle) – pour penser que tu vieillis

Tu cherches une réponse de quelqu'un

Mais ce que tu veux n'est qu'illusion

Tout est confus autour de toi

Tu dis que la vie s'est mise à te jouer des tours

Que les amis rivalisent avec toi

Et te prennent ce pour quoi tu te démènes

Ne laisse pas les larmes s'attarder en toi

Car, c'est sûr, il est temps que tu reprennes les rênes

Si je peux t'aider, si je peux t'aider

Si je peux t'aider, fais-le moi savoir

Montre-moi ta balise la plus proche

Que je remette ton cœur sur les rails

Si je peux t'aider, si je peux t'aider

Si je peux t'aider, fais-le moi savoir

Je veux savoir …

Je veux te connaître …

Alors laisse-moi te connaître

Je veux te ressentir

Je veux te toucher

Je t'en prie laisse-moi t'approcher

Entends-tu ce que je dis ?

Je l'espère, je rêve, je prie …

Je sais ce que tu penses

Je vois ce que tu voies

Je ne te laisserai jamais partir

 

Déprimé(e), déprimé(e),

Pourquoi es-tu déprimé(e) ?

Pourquoi n'écoutes-tu pas,

Tu peux te fier à moi

Je sais comment atteindre un endroit

Un endroit où tu te sentiras vivant(e)

Te sentiras seul(e)

Ecoute-moi

Je sais exactement ce que tu ressens

Car tous tes soucis viennent de toi

Je t'en prie, commence par voir que je saigne

Aime-moi, aime-toi

L'amour est le moyen de

M'aider, de t'aider

Pourquoi devons-nous être si détendus, si détendus ?

Oh, nous sommes de tels imbéciles …

 

Asylum

Asile

 

Jimmy Cream était vif

Son cerveau était toujours gagnant

Je suis incapable de vérifier le mien – je rigole.

Je le vois sur la route

Je lui demande s'il veut bien

Me prêter 15 pence – je meurs d'envie d'une cigarette.

N'e t'avise pas de m'envoyer dans un quelconque asile

Je suis aussi sain que n'importe qui

C'est juste un jeu que je joue pour m'amuser – pour m'amuser

Je leur ai dit – regardez-moi ! Je leur ai dit je ne suis pas celui que vous croyez

C'est juste que quand je suis mal, je fais le clown, je fais l'idiot.

Je t'en prie ne m'envoie pas à l'asile

Je suis aussi sain que n'importe qui

C'est juste un jeu que je joue pour m'amuser – pour m'amuser

Ira-t-il faire un tour en voilier ?

C'est très probable,

Se sentira-t-il bien ?

C'est très improbable,

Te diras-tu qu'il est vivant ?

C'est ce qu'il essaie toujours de faire

Mais rien, non, il ne dit rien

Le matin, au lever du jour

« Salut ! Bonjour, comment vas-tu ? »

Et, le soir, ou sous le soleil de midi :

« Quelle agréable après-midi! »

Je vis en effet près de toi.

Un triste lundi, c'est le seul jour où ils sont venus

Me hanter et me narguer dans ma cage

Je me suis moqué d'eux, ils se sentent petits, sans réponses

Ils jouent les innocents mais je rigole quand ils enragent

Ne vous avisez pas de m'envoyer dans un quelconque asile

Je suis aussi sain que n'importe qui

C'est juste un jeu que je joue pour m'amuser

Je trompe tout le monde – tout le monde

Ira-t-il faire un tour en voilier ?

C'est très probable,

Se sentira-t-il bien ?

C'est très improbable,

Te diras-tu qu'il est vivant ?

C'est ce qu'il essaie toujours de faire

Mais rien, non, il ne dit rien

Le matin, au lever du jour

« Tu crois que c'est de la pluie ?»

Et, le soir, ou sous le soleil de midi :

« Tu sais, j'ai failli rater le train ».

Eh oui, je vis en effet près de toi, mon ami.

Mais quel genre d'ami es-tu ?

Est-ce le début ou la triste fin ?

Y verrai-je clair un jour ?

Je n'ai jamais été fou

Oh, en quoi consiste le jeu ?

Je crois que je meurs …

Il est fou, fou, fou

Ca ne tourne pas rond  …

Oooooooooo

  

Dreamer

Rêveur

Un rêveur, tu sais que tu es un rêveur

Peux-tu mettre tes mains sur ta tête, oh non !

J'ai bien dit rêveur, tu n'es qu'un rêveur

Peux-tu mettre tes mains sur ta tête, oh non !

J'ai dit génial ! Quelle journée ! Quelle année ! Quelle rigolade !

Tu sais – tu sais que tu l'as bien cherché !

A présent je ne peux pas y faire grand'chose.

 

Un rêveur, tu es un petit rêveur stupide

Voilà maintenant que tu mets ta tête dans tes mains, oh non !

J'ai dit génial ! Quelle journée ! Quelle année ! Quelle rigolade !

Tu sais – tu sais que tu l'as bien cherché !

A présent je ne peux pas y faire grand'chose.

 

Bon, penses-y un jour

 

Si je pouvais voir quelque chose

Tu peux voir tout ce que tu veux mec

Si je pouvais être quelqu'un -

Tu peux être quelqu'un, profites-en mec

Si je pouvais faire quelque chose -

Eh bien, tu peux faire quelque chose

Si je pouvais faire n'importe quoi

Peux-tu faire quelque chose en dehors de ce monde ?

 

Laisse-toi rêver un dimanche

Laisse-toi vivre, prend des vacances

Repose-toi, laisse-toi rêver

Rêve, rêve, rêve, rêve, continue de rêver ….

 

Un rêveur, tu sais que tu es un rêveur

Peux-tu mettre tes mains sur ta tête, oh non !

J'ai bien dit rêveur, tu n'es qu'un rêveur

Peux-tu mettre tes mains sur ta tête, oh non !

Oh Non !

  

Rudy

Rudy

 

Rudy est dans un train pour nulle part, à mi-chemin de la ligne

Il n'a pas envie d'aller là-bas, mais il a besoin de temps.

Il n'est pas très raffiné, ni bien éduqué

Après toutes ses heures gaspillées, il a pourtant besoin de temps.

Il lui faut du temps – il lui faut du temps pour vivre

Il lui faut du temps – rien que pour que quelqu'un le remarque

Il n'a jamais eu personne à aimer

Sans raison ni rime

Et le monde entier le domine.

Ce n'est pas comme s'il était gros

Non, ce n'est pas vraiment ça

Vois-tu, il essaie d'être indulgent

Et de ne pas passer pour un idiot.

Rudy croyait que les bonnes choses arrivent à ceux qui savent attendre

Mais, récemment, il s'est rendu compte que c'était peut-être un peu tard.

 

Toute ta vie, durant toutes ces années,

Personne à aimer, personne à s'occuper

Alors faible est la lumière, sombres sont tes craintes

J'ai beau essayer, je ne peux retenir mes larmes

Comment peux-tu vivre sans amour, c'est injuste ?

On m'a dit « donne », mais je n'ai simplement pas osé.

Quel bon conseil veux-tu entendre ?

Entendre, c'est bien pour tous ceux qui sont là

Tu ferais mieux à présent de te ressaisir

Tu ferais mieux à présent de tout leur montrer

Tu ferais mieux à présent de jouer ton va-tout

Tu devras ruer dans les brancards

Tu devras à présent trouver à aimer

Tu ferais mieux à présent de te ressaisir

Il vient juste de sortir le film.

Engourdi de toute sa douleur,

Triste, mais, dans un moment,

Il sera de nouveau dans son train …

 

Crime Of The Century - paroles de l'album et concert en 2010
Tag(s) : #FESTIVALS et CONCERTS

Partager cet article

Repost 0