Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le groupe anglais HATFIELD AND THE NORTH, né en octobre 1972, est constitué de  Phil Miller, ex-guitariste de MATCHING MOLE, de son frère  Steve Miller, ex claviériste de CARAVAN, de Richard Sinclair, ex bassiste, chanteur et fondateur de CARAVAN et de  Pip Pyle, ex-batteur de GONG. Il s'agit de musiciens talentueux tous issus de l'école de Canterbury du rock progressif – un courant de rock expérimental, synthèse de rock psyché et de jazz-rock – pour  schématiser.  Le nom du groupe a été choisi en référence au premier panneau à l'entrée de l'autoroute A1 de Londres, pour le côté excentrique du groupe.

  HATFIELD AND THE NORTH sort son premier album éponyme en février 1974. Dave Sinclair quittera le groupe début 1973, juste avant les enregistrements, et sera remplacé aux claviers par Dave Stewart, ex de EGG, autre groupe très intéressant.

En cette année, la scène prog est déjà une vaste galaxie de groupes dont certains  très prolixes et célèbres et d'autres en voie de disparition ou déviant vers la pop commerciale. HATFIELD AND THE NORTH sortira du lot par son originalité et sa créativité.

Chaque musicien composera plusieurs titres de l'album avec la marque de son groupe d'origine, tantôt plus jazz-rock ou plus rock-psychédélique à coloration dadaïste. Nombreux sont les titres bourrés d'humour (anglais) et de dérision, assez proche des bizarreries (au sens positif du terme) de FRANK ZAPPA. Les impros ne sont pas rares dans cette musique très empreinte de jazz.

Nous avons dans cet album une musique délicatement ciselée, peine de finesse avec des mélodies superbes. Tout cela grâce à un batteur remarquable (Pip Pyle), un claviériste talentueux (Dave Stewart), un guitariste créatif (Phil Miller) et un bassiste et chanteur hors norme (Richard Sinclair). Et si les quatre musiciens maestros affirment leur personnalité cela se fait dans le cadre d'une harmonie orchestrale parfaite.

Hatfield And The North est un album avec quinze titres dont quatre font moins de 40 secondes, mais les sept titres de la face A, comme ceux de la face B, se succèdent sans aucun arrêt ou silence comme s'il faisaient partie d'un seul titre musical, comme différents mouvements d'une seule longue pièce musicale - à la manière des nombreux titres de Dark Side of The Moon des PINK FLOYD.

Parmi les musiciens et chanteurs invités pour cet album, on peut remarquer la voix si intense de Robert Wyatt (fondateur de SOFT MACHINE et de MATCHING MOLE) sur Calix et Fol de Rol, titre qu'il a coécrit avec David Sinclair. On peut relever aussi Geoff Leigh, excellent saxophoniste du groupe HENRI COW, groupe de rock expérimental dont le leader Fred Frith fondera ultérieurement le mouvement Rock in opposition.

Enfin comment ne pas mentionner les ravissants choeurs des Wonderful Northettes dans Big Jobs No.2 et  Lobster in Cleavage Probe.

 

 Notes sur quelques titres

Après deux courts premiers titres plein d'humour voici Going Up To People and Tinkling : court instrumental écrit par Pip Pyle, avec des claviers au son délicat .

Calyx : titre remarquable avec le chant mélodique de Robert Wyatt dont les très belles vocalises jouent le rôle d'un instrument de musique.

Son of 'There's No Place Like Homerton : le plus long titre (plus de 10mn) en grande partie instrumental écrit par  Dave Stewart : c'est un morceau de rock prog avec variation de rythmes et de mélodies (avec une pause 7mn30). Une seconde partie beaucoup plus douce avec les choeurs féminins enchanteurs comme des sirènes (les Wonderful Northettes) à partir de 5mn.

Aigrette : instrumental – ici aussi la voix de David Sinclair joue le rôle d'un instrument de musique.

Rifferama : un titre instrumental très rock prog avec de bons solos de guitare électrique qui répondent aux solos de l'orgue Hammond avec un final délirant digne de Franck Zappa.

La face B contient des morceaux plus décalés et fous.

Fol de Rol : titre chanté (mélopée répétitive) puis instrumental à partir du milieu au rythme cool et jazzy.

Shaving Is Boring : un long titre instrumental de près de 9mn écrit par Pip Pyle qui rappelle la musique de GONG  avec une musique répétitive de fond. Changement soudain d'ambiance et de rythme à 6mn avec quelques riffs de guitare électrique accompagnés des claviers.

Puis enchaînement de deux jolies ballades avec Licks for the Ladies et Lobster In Cleavage Probe, ce dernier  marqué par le retour des choeurs féminins.

Enfin le titre  Gigantic land-crabs in Earth Takeover Bid, instrumental qui commence par une intro inquiétante débouchant sur des solos puissants de guitare électrique sur un rythme endiablé – retour au calme à 1mn30 avant un final névrotique.

En conclusion un album à ne pas manquer d'écouter, très bien travaillé avec une  musique étonnante, sans prétention. L'album sera classé 34ème sur les 40 meilleurs Cosmic Rock Albums dans le Q&Mojo Classique Special Edition Pink Floyd et The Story of Prog Rock,

Le groupe HATFIELD AND THE NORTH se dissoudra  après la sortie du deuxième album en 1975 (The Rotters' Club ). Mais les musiciens continueront sous d'autres appellations.

 

Jaime Prog

 

 Musiciens

Phil Miller :  guitare électrique

Dave Stewart : piano électrique Fender Rhodes, orgue Hammond, Minimoog, Hohner Pianet, Piano, générateur de tonalité

Richard Sinclair : guitare basse, voix

Pip Pyle :  batterie

 

Musiciens associés et choristes

Robert Wyatt – voix (4)

Barbara Gaskin - voix (5)

Geoff Leigh – Tenor Saxophone (5), Flute (5 & 13)

Didier Malherbe – Tenor Saxophone (7) (uncredited)

Jeremy Baines – Pixiephone (5), Flute (13)

Cyrille Ayers – chant (8)

Sam Ellidge – voix (7)

 

 Liste des titres

face A

1- The Stubbs Effect (Pyle) – 0:22

2- Big Jobs (Poo Poo Extract) (Sinclair/Pyle) – 0:36

3- Going Up To People and Tinkling (Stewart) – 2:25 

4- Calyx (Miller) – 2:45

5- Son of 'There's No Place Like Homerton (Stewart) – 10:10  

6- Aigrette (Miller) – 1:37  

7- Rifferama (Sinclair arr. Hatfield and the North) – 2:56 

 

face B

8- Fol de Rol (Sinclair/Wyatt) – 3:07

9- Shaving Is Boring (Pyle) – 8:45

10- Licks for the Ladies (Sinclair/Pyle) – 2:37

11- Bossa Nochance (Sinclair) – 0:40

12- Big Jobs No. 2 (By Poo and the Wee Wees) (Sinclair/Pyle) – 2:14

13- Lobster in Cleavage Probe (Stewart) – 3:57

14- Gigantic Land Crabs in Earth Takeover Bid (Stewart) – 3:21

15- The Other Stubbs Effect (Pyle) – 0:38

 

 J'ai choisi :

Calyx

Son of 'There's No Place Like Homerton

Rifferama

Shaving Is Boring

Gigantic land-crabs in Earth Takeover Bid

1) Couverture recto-verso album vinyle 1974 - 2) Recto de l'album vinyle
1) Couverture recto-verso album vinyle 1974 - 2) Recto de l'album vinyle

1) Couverture recto-verso album vinyle 1974 - 2) Recto de l'album vinyle

Tag(s) : #La montée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :